Archive pour la catégorie 'Nature'

Lever de soleil

Lever de soleil dans Nature lever_de_soleil

Lentement, le soleil s’éveille

Et s’étire dans le ciel,

Il répand ses écailles d’or

Qui se mèlent à la brume.

L’ ombre se dissout

De plus en plus floue

Pour fuir cet assaut

De filaments de lumière

De l’astre solaire.

Les reflets des rayons fusent

Enflammant tout l’horizon

Sublimant le miroir des cieux.

Tapissant une fresque colorée

de rose, de violet surnaturels

Telle une peinture enchantée

De la vie qui nait, bien réelle.

Publié dans:Nature |on 22 avril, 2008 |5 Commentaires »

Lune et dune

Lune et dune dans Amour lune4

Lune et dune

Même rengaine

Infini hymen

Caresse l’une

Délaisse l’aine

Union de feu

De flammes

Et de braise

Coucher du soleil

De la lune éveil

De la dune saigne

Rocher et falaise

Empli de douleur

Que le vent attise

Idylle qui meurt

Fatale rupture

De la toile

Emportant l’aile

Du papillon blessé.

26/10/04

Publié dans:Amour, Nature |on 1 février, 2008 |1 Commentaire »

Froid

Froid dans Nature 569d0neq

Froid glaçé

Enveloppe moi

Emmène moi

Transperce moi

Je ne suis qu’abyme

Et je te suivrai

Vers les plus hautes cimes

Je me perdrai

Mon seul désir

N’est pas nuire

Mais seulement oublier

Toi sans aucun passé

Sans aucun avenir

Je ne peut que t’envier

Je veux avec toi fuire

Compagnon de voyage

Je me ferais discrète

J’apprendrai en âge

A me faire fluette

Caresser les nuages

Et bercer les mouettes

Je saurais être sage

Car je m’en souviens

Je tournerai la page

Aux mondes des humains

Je garderai ma rage

Pour parcourir les cieux

Je me ferai ciel et brise

Je crierai vers Dieu

Qu’il pardonne ma hantise

De la terre dure et cinglante

Je me serai échappée

Vers la lune brillante

Je me serai envolée

Ma vie ne serait que liberté

Si mes désirs réalité

Mais déjà tornade devient tempête,

Tempête devient vent,

Vent devient brise et se brise au plus loin…

12/11/03

Publié dans:Nature, Tristesse |on 17 janvier, 2008 |Pas de commentaires »

Zéphyr

Zéphyr dans Nature 9134_arbre_NB.jpg

Zéphyr valse avec les cheveux satinés des arbres ivres d’extase.

Symphonie infinie d’un hymen qui semble indivisible…

Mais la terre palpite, et les fûts frémissent sous le vrombissement rouillé d’un fourgon crissant sur la route.

Echo perpétuel, martelant troncs et parois.

Un rayon lumineux s’est rompu, et déjà les couleurs se diluent.

De très loin, on entendra le rugissement du vent enragé, s’égarant dans les ruelles…

Le cheval ailé du bonheur s’enfuit…

(30/08/00)

Publié dans:Nature |on 16 janvier, 2008 |1 Commentaire »

Mon passe-temps ... la poésie |
cornillonchristophe |
Les Livres de Loïc ! |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Franck Bellucci
| Les maux du coeur
| Mes mots...