Archive pour la catégorie '5) Spiritualite/esoterisme'

Dimanche 25 mai

Eveil

L’esprit d’éveil est l’intention de parvenir à la bouddhéité en vue d’affranchir tous les êtres du malheur. Mais penser à cet esprit, prier ou le comprendre intellectuellement ne suffisent pas pour le développer. Il ne peut pas non plus être cultivé en recevant des bénédictions.

Il convient d’abord d’apprécier ce qu’il apporte. Il faut le désirer ardemment, le ressentir comme une nécessité pressante, puis le cultiver par la méditation et par une longue habitude.

Le Dalaî Lama

Publié dans:Preceptes du Dalai - Lama |on 24 mai, 2008 |Pas de commentaires »

Samedi 24 mai

Méditation

Les grands méditants méditent sans rosaire. Ils regardent simplement leur esprit, analysent les phénomènes et pensent profondément. C’est le chemin adéquat.

Même dans les Ecritures qui mentionnent le tantra du yoga ou les yogas de la divinité, l’entrainement principal est la méditation.

Publié dans:Preceptes du Dalai - Lama |on 24 mai, 2008 |Pas de commentaires »

Vendredi 23 mai

Foi

La foi dissipe le doute et l’hésitation. Elle vous libère de la souffrance et vous conduit dans la cité de la paix et du bonheur.

C’est la foi qui fait disparaître le trouble mental et clarifie votre esprit, qui réduit votre fierté et s’affirme comme la racine de la vénération. La foi est comme votre main qui peut rassembler toutes les qualités vertueuses.

Publié dans:Preceptes du Dalai - Lama |on 23 mai, 2008 |1 Commentaire »

Jeudi 22 mai

Attitude mentale

Si, dans notre vie quotidienne, nous possédons des qualités telles que la compassion ou la capacité de pardonner, alors, quelles que soient les circonstances, même en butte à l’hostilité, l’esprit restera en paix, fermé aux influences extérieures. Donc la compassion est une source de bonheur. D’un autre côté, s’il vous arrive un jour d’éprouver du ressentiment ou de la haine, vous ne parviendrez pas à être heureux. Par conséquent, l’attitude mentale est la facteur déterminant du bonheur.

Publié dans:Preceptes du Dalai - Lama |on 23 mai, 2008 |Pas de commentaires »

La vie après la mort (conférence du Dr Charbonnier, A-Réa)

Résumé de la conférence du 16 mai 2008, Angers, salle Daviers, association bleu azur.

Je vous rapporte dans les grandes lignes telle que cette conférence s’est déroulée. Conférence que j’ai trouvée d’autant plus percutante, qu’elle était menée par un grand médecin reconnu.

Dr Charbonnier: Anesthésiste- Réanimateur, dans une grande clinique de Toulouse. Ecrivain et conférencier.

« La vie après la mort, je n’y crois pas, je le sais , c’est une évidence «  JJ Charbonnier

 

C’est après avoir ressenti le souffle de vie d’un patient, décédant devant ses yeux, s’échapper du sommet de son crâne, et l’effleurer, que le Dr Charbonnier décide d’écrire son expérience et la témoigner, a partir de très nombreux témoignages de patients, d’infirmières, et de famille.

La mort est le quotidien du service de Réanimation.  (service où les décès répertoriés sont les plus nombreux). Et c’est ainsi que le Dr Charbonnier et son équipe sont au plus prêt de ce phénomène qui nous dépasse, et aujourd’hui si tabou.

Les EMI, expériences de mort imminente: Le patient est en état de mort clinique « transitoire », son coeur ne bat plus, et il doit être réanimé. ( défibrillateur, adrénaline)

Témoignages de patients lors de EMI  recueillis par le Dr Charbonnier« j’ai senti que je sortais de mon corps, je me voyais allongé là en bas, avec tous ces médecins qui étaient autour de moi. J’étais léger et capable de traverser le mur et de voir le patient de la chambre voisine, je pensais à mes parents, et étais capable en un éclair de les rejoindre alors qu’ils habitaient à l’autre bout de la France. L’espace temps n’existait pas. J’étais capable de lire dans les pensées des médecins. «   « puis je m’élève encore, je vois une lumière, et m’approche vers elle, cette lumière est Amour inconditionnelle, elle m’envahit, et m’apaise, je suis si bien, je ne souffre plus. »  Certains patients font une rencontre spirituelle, dans un tunnel de lumière, d’un ange, d’un défunt, d’un guide, et qui lui suggère de retrouver son corps.  » c’est dur de revenir, car la lumière est si merveilleuse, qu’on a envie de tout abandonner, sa vie terrestre, ses êtres chers pour elle » Il y a une frontière, une fois dépassé il est impossible de revenir. D’autres patient décrivent qu’ils voient leur vie défiler (phénomène de rétrocognition), plus rarement d’autres vivent une précognition (de voir l’avenir défiler). Même certains parleraient d’omniscience (savoir absolu) dans la lumière. Le retour dans son corps est vécu comme désagréable.

Au retour, d’une EMI, les patients ont des difficultés à communiquer leur expériences, certains la cachent, d’autres la révèlent plusieurs années plus tard. Après une période de tristesse, d’avoir quitter cette lumière d’Amour, la plupart, reviennent transformés, changent de vie, de profession, et s’ouvrent à la spiritualité.

4% de la population générale ont vécu une NDE (near death experience) ou EMI.

1% d’EMI « négatives » ont été vécu. (non décrites lors de la conférence). Qui deviendraient positives, dans la transformation après l’expérience (changement de vie), et donc vécues comme un avertissement.

Des enfants auraient vécu des EMI également, qu’ils décriraient avec leurs mots d’enfant.

Les EMI des non voyants, de naissance, sont intéressantes, car leurs acuité visuelle, auditive, et olfactive, seraient décuplées lors de ces dernières, de part leur handicap.

Le 17 juin 2006 s’est déroulée une grande journée réunissant plusieurs scientifiques (6), dont le Dr Charbonnier, et un journaliste de france inter, au sujet des EMI. Des expériences, et des recherches se font dans le domaine, par stimulation du gyrus angulaire, dans le lobe temporal droit, reproduisant la sortie du corps éthérique du corps physique.

Les premières NDE ont été décrites par Raymond Moody. Mais bien avant, jusqu’à 4000 ans avant JC, Socrate, Euraclide, la Torah, la bible et d’autres ont décrits ces phénomènes de lumière, de corps éthérique, etc…

3 consensus:

1) Etat de conscience existe à l’arrêt du fonctionnement cérébral

2) Aucune explication scientifique, pour le moment

3) Etat de conscience possible en dehors des EMI (Meditation, transe, chamane, hypnose…)

La physique quantique a étudié que la Terre après une vitesse de 300 000km/h (je suis pas sûr des données mathématiques), il n’y aurait plus d’espace temps, et la terre ne serait plus qu’un trou noir, ne faisant que quelques mètres de diamètre.

D’ou l’existence d’une supraconscience accessible par la méditation (fonctionnant comme un émetteur-récepteur), et d’où la médumnité et la transcommunication.

Intérêt thérapeutique:

- Moins d’acharnement thérapeutique (limites de la loi Léonetti…)

- Moins d’acharnement affectif  (laisser partir son proche, ne pas le retenir, de peur d’être seul, égoïstement)

- Moins de souffrance liée au deuil, et à sa propre mort.

Hélas, cette médecine douce/alternative est attaquée par le loby pharmaceutique pour des raisons financières…

Ceux qui refusent cette « après-vie » , évoquent souvent : hallucinations, des explications données pour se rassurer (sur beaucoup de bouches), religion, folie…  Le dr Charbonnier explique pour ces derniers, il y a une dissonnance cognitive, c’est à dire que cette « après vie », bouleverse leurs paradigmes (tout ce qu’ils ont appris depuis toujours, exemple: loi de la gravité, la terre est ronde, etc…). D’où pour se protéger, comme un système antivirus, ils disent que ça n’a jamais existé et que ça n’existe pas et parfois avec haine et scandale.

Rq personnelle :Comment pouvons nous parler d’hallucinations, quand on y réfléchit, les patients décrivent des faits qui se sont réellement déroulés alors qu’ils étaient inconscients, et en détails! Comment pouvaient ils les imaginer, ou les halluciner?

Quelques citations du Dr Charbonnier :

« il y a plus de preuve que l’après-vie existe que l’inverse » « c’est du rationalisme »

« Je parle pas de religion, qui est bien en retard, mais de spiritualité« 

« Tous vivent les mêmes EMI, quelques soient leur religion, culture, et philosophie de vie »

Des livres et DVD du Dr Charbonnier sont disponibles (références et les lieux de vente sur le site)

Site : http://jean-jacques.charbonier.fr/

Mercredi 21 mai

Générosité

Dans la pratique de la générosité, une ferme aspiration à l’illumination devrait être l’unique motivation. Quoi que vous donniez, cela doit être bénéfique aux autres.

La pratique de la générosité devrait être entreprise à  l’avantage des autres et avec habileté, c’est à dire en comprenant qu’en définitive il n’y a aucune part de soi à donner ou à recevoir.

Publié dans:Preceptes du Dalai - Lama |on 21 mai, 2008 |Pas de commentaires »

Mardi 20 mai

Mort

 Nous ne pouvons pas être entièrement surs que les vieillards vont mourir les premiers et que les jeunes vont leur survivre. L’attitude la plus réaliste que nous puissions adopter consiste à espérer le meilleur tout en étant prêt pour le pire.

Publié dans:Preceptes du Dalai - Lama |on 20 mai, 2008 |Pas de commentaires »

Lundi 19 mai

Mort

La mort est certaine, mais le moment où elle va frapper est incertain. Si nous acceptons réellement de faire face aux choses telles qu’elles sont, nous ne savons pas ce qui viendra en premier: un nouveau matin ou la mort.

Publié dans:Preceptes du Dalai - Lama |on 19 mai, 2008 |2 Commentaires »

Dimanche 18 mai

Vérité

La vérité « conventionnelle » englobe tout phénomène qui ne peut pas conserver son identité après désintégration.

Si, même après avoir été séparé mentalement en plusieurs parties ou désagrégé physiquement, le phénomène peut maintenir son identité, alors on parle de « vérité ultime ».

Publié dans:Preceptes du Dalai - Lama |on 18 mai, 2008 |1 Commentaire »

Samedi 17 mai

Esprit

De même que l’on dit que l’esprit n’a pas de commencement, il est aussi réputé pour ne pas avoir de fin, car il n’y a rien qui puisse saper l’existence fondamentale de notre aptitude à la connaissance et à l’expérience. Certains états d’esprit, tels que les expériences sensorielles, dépendent de notre corps physique, et ceux-ci peuvent atteindre une fin lorsque leur support physique cesse d’exister, autrement dit au moment de la mort.

Publié dans:Preceptes du Dalai - Lama |on 17 mai, 2008 |Pas de commentaires »
123

Mon passe-temps ... la poésie |
cornillonchristophe |
Les Livres de Loïc ! |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Franck Bellucci
| Les maux du coeur
| Mes mots...