Archive pour la catégorie 'L’amour'

L’extase d’un baiser (Tristan L’hermite)

L'extase d'un baiser (Tristan L'hermite) dans L'amour 2342228237_2

Au point que j’expirais, tu m’as rendu le jour
Baiser, dont jusqu’au coeur le sentiment me touche,
Enfant délicieux de la plus belle bouche
Qui jamais prononça les Oracles d’Amour.

Mais tout mon sang s’altère, une brûlante fièvre
Me ravit la couleur et m’ôte la raison ;
Cieux ! j’ai pris à la fois sur cette belle lèvre
D’un céleste Nectar et d’un mortel poison.

Ah ! mon Ame s’envole en ce transport de joie !
Ce gage de salut, dans la tombe m’envoie ;
C’est fait ! je n’en puis plus, Élise je me meurs.

Ce baiser est un sceau par qui ma vie est close :
Et comme on peut trouver un serpent sous des fleurs,
J’ai rencontré ma mort sur un bouton de rose.

 

1502048676 dans Tristan l'hermite

 

Publié dans:L'amour, Tristan l'hermite |on 19 mai, 2009 |2 Commentaires »

Amour et bonheur (Martin Gray)

Amour et bonheur (Martin Gray) dans 6) Citations i246615_lespoir23

 

« L’amour n’est pas seulement un miracle, né d’une rencontre. – il est jour après jour ce que l’on veut qu’il soit. – il commence lorsqu’on préfère l’autre à soi-même, – lorsqu’on l’accepte tel qu’il est et qu’on l’aime dans sa totalité. – aimer c’est partager des mots, des regards, des espoirs et des craintes, – c’est vouloir que l’autre s’épanouisse.  vivre d’abord fidèle à lui-même – l’amour n’est pas un acquis. – il se construit chaque jour pour permettre le bonheur de l’autre, le bonheur des autres. « 

Martin Gray

Faire l’amour

Faire l'amour dans 6) Citations swedish_love_story_haut

Faire l’amour, ça commence le matin par le premier regard que l’on se donne, le premier sourire, la première caresse et le premier bonjour.

 

 Faire l’amour, c’est d’apporter le petit déjeuner au lit ou simplement un café, un jus de fruits accompagné d’une petite chanson d’amour ou de mots tendres récités avec toute la gaucherie dont on peut faire preuve.

 

 Faire l’amour, c’est lancer à l’autre dans la glace un clin d’œil complice lorsqu’il fait sa toilette, c’est aussi l’embrasser sans raison, juste pour le plaisir de le faire, sans rien attendre en retour.

 

 Faire l’amour, c’est demander à l’autre quelle nuit il a passé et écouter attentivement sa réponse. C’est prendre le temps de se regarder, de se parler et de se toucher avant d’entreprendre la journée de travail.

 

 Faire l’amour, c’est accompagner l’être cher à la porte au moment où il se prépare à partir; c’est de lui souhaiter une bonne journée; c’est de s’installer à la fenêtre et lui faire un signe de la main en affichant son plus beau sourire.

 

 Faire l’amour, c’est de se téléphoner pour un rien, juste pour se dire que l’on s’aime ou prendre des nouvelles; c’est de se faire des surprises sans rien attendre en échange.

 

 Faire l’amour, c’est prendre l’autre dans ses bras chaque fois que c’est possible, juste pour sentir la chaleur de l’être aimé, rétablir le contact et se donner de l’affection.

 

 Faire l’amour, c’est parfois d’accorder à l’autre la liberté de vivre pour lui-même, sans attachement excessif, en lui laissant sentir qu’on l’aime toujours même si nos corps sont loin l’un de l’autre; c’est d’être assuré que nos âmes se moquent des distances et sont tendrement enlacées en toute situation, quelque soit le nombre de kilomètres qui nous séparent.

 

 Faire l’amour, peut aussi se résumer en une pensée lancée vers l’autre, les yeux fermées, pendant un instant.

 

 Faire l’amour, c’est de s’accueillir et de s’étreindre au retour à la maison, c’est de s’informer de ce que l’autre a vécu durant la journée, c’est également le petit verre de vin que l’on prend le temps de déguster ensemble en se racontant toutes sortes de choses ou en goûtant tout simplement la sagesse du silence.

 

 Faire l’amour, c’est même d’écouter le télé, serrés l’un contre l’autre, c’est de rire ou de s’émouvoir ensemble, c’est de vivre à deux et nourrir cette complicité de n’importe quelle façon.

 

 

Auteur inconnu

Publié dans:6) Citations, aimer, L'amour, Reveries |on 15 mars, 2009 |4 Commentaires »

Pourquoi s’aimer?

Pourquoi s'aimer? dans L'amour amour.thumbnail

Pourquoi y croire.
Pourquoi y penser.
Pourquoi le vouloir.
Pourquoi l’oser.

Parce que dans ce monde et cette vie de misère
Il donne un espoir de bonheur et de joie.
Parce que dans nos coeurs fragiles d’une douceur amère
Il donne une raison à notre si belle foi.

Pourquoi lui sourire.
Pourquoi lui montrer.
Pourquoi l’entretenir.
Pourquoi l’idolâtrer.

Parce que dans les bons comme les pires moments,
Il donne une envie de vivre et d’apprécier.
Parce que dans son feu des plus ardents
Il donne l’espoir de se voir récompenser.

Pourquoi en goûter.
Pourquoi en jouir.
Pourquoi le louer.
Pourquoi le maintenir.

Parce que nous les hommes nous en avons besoin,
Pour pouvoir déguster son si beau plaisir.
Parce que sans lui, c’est l’impression d’un vide au loin,
Que seul lui peut combattre et détruire.

Pourquoi s’en nourrir.
Pourquoi s’en abreuver.
Pourquoi s’investir.
Pourquoi s’aimer.

Parce qu’au fond de nous, il nous donne faim,
De tout ce qu’il pourrait nous apporter.
Parce qu’après tout, lorsque sa flamme brûlante nous rejoins,
Il nous berce et sait nous faire danser.

- Marc Mezei –

Publié dans:L'amour, Marc Mezei, Photographie |on 14 février, 2009 |1 Commentaire »

Amour

7.jpg

Publié dans:L'amour, Photographie |on 20 février, 2008 |Pas de commentaires »

Dans la glace

350813635small1.jpg

Publié dans:L'amour |on 14 février, 2008 |Pas de commentaires »

Déclaration

328097438.jpg

Publié dans:L'amour, Photographie |on 14 février, 2008 |Pas de commentaires »

Amour protection

290754982small.jpg

Publié dans:L'amour |on 14 février, 2008 |Pas de commentaires »

Complicité

264869125small.jpg

Publié dans:L'amour |on 14 février, 2008 |Pas de commentaires »

263736019small.jpg

Publié dans:L'amour |on 14 février, 2008 |Pas de commentaires »
123

Mon passe-temps ... la poésie |
cornillonchristophe |
Les Livres de Loïc ! |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Franck Bellucci
| Les maux du coeur
| Mes mots...