Archive pour la catégorie 'Chats'

Amour de chat et chien

Amour de chat et chien dans Chats amour-fou

Publié dans:Chats |on 15 mars, 2009 |4 Commentaires »

Bonnes fêtes de fin d’année!!!

Bonnes fêtes de fin d'année!!! dans Au jour le jour fun_chat_noel_800

Je te souhaite

De trouver chaque jour un moment rien qu’à toi

Un moment pour te rencontrer toi-même

et pour scruter ton âme.

Un moment à placer

entre tes préoccupations quotidiennes

et tes aspirations.

Pour comprendre, peut-être,

ce que tu voudrais vraiment.

Et qui sait,

pour poser sur ta vie un regard neuf.

Je te souhaite de savoir porter sur les choses passées

un regard positif:

ainsi, sur l’année que tu laisses derrière toi…

Je te souhaite

D’éprouver souvent cette fatigue délicieuse

qui vient après l’effort

quand celui-ci est payant…

Non pas payant au sens matériel du terme,

mais gratifiant, moralement et physiquement profitable.

Envahi de cette fatigue bienfaisante,

puisses tu savourer le fruit  de ta peine,

contempler avec satisfaction la tâche accomplie.

Nul n’est obligé de savoir ce qu’il t’en a coûté.

Mais ton corps, lui te le dit.

Je te souhaite

Au temps où tout va bien,

de ne jamais perdre de vue

que le bonheur n’a rien qui aille de soi;

qu’il n’est en rien éternel.

Sache donc, en ces moments privilégiés,

faire en ton coeur

provision de couleurs, de bruits et de chaleur.

Afin qu’aux heures froides et grises,

tu puises en ces réserves

la force puissante et secourable de la beauté,

qui peut tout surmonter.

Je te souhaite

de savoir poser des limites à tes certitudes.

Trop d’assurance tue le doute:

ne doute plus de toi, tu douteras des autres…

et s’éteindra leur confiance…

Sache t ‘interroger

te mettre en question,

aller vers eux

et t’avouer fragile:

c’est ainsi que tu te montreras fort.

Je te souhaite

de faire chaque jour une rencontre qui t’étonne,

te déconcerte, t’émerveille…

Un rien peut- être…

Laisse toi surprendre

par les petites choses simples de la vie:

un bourgeon qui éclate, une couvée sous un nid,

le chant de l’alouette au dessus du pré…

Je te souhaite

de toujours savoir quitter

les situations que tu crois sûres

pour être toi-même;

de savoir reconnaître en toi

l’appel à devenir ce que tu es, à vivre ce que tu es…

Le bonheur n’est pas autre chose…

Je te souhaite

de savoir accepter le deuil et la compassion

quand la mort et le malheur frappent tes proches:

que ton émotion soit forte,

qu’elle te bouleverse et demeure longtemps en toi.

Car c’est dans la souffrance de la perte,

qu’avec amour, nous reconstruisons,

avec ce qui nous reste,

et qui peut encore nous faire grandir.

Je te souhaite

d‘avoir près de toi quelqu’un

avec qui tu puisses vraiment dialoguer.

Quelqu’un qui sache poser les questions qu’il faut

et capable d’écouter.

Dis-lui ce qui te préoccupe,

cela t’obligera doucement à mettre en ordre

ce qui doit l’être.

Et toi-même,

mets toi à l’écoute…

Je te souhaite

de ne pas négliger ce que te disent tes sens,

mais de te mettre à leur écoute

pour savourer ce qui est autour de nous et en nous.

Emerveille-toi de la Beauté.

Toute chose a sa musique: accueille-là.

Tu goûteras ainsi  la volupté d’être.

Je te souhaite

d’avoir toujours devant toi

une tâche à accomplir,

qui t’oblige à un effort

et de préférence,

que tu ne puisses la remplir seul.

Notre vie n’est qu’un continuel devoir,

accepte-le au cours de cette année.

Je te souhaite

de faire parfois des erreurs.

De les corriger si c’est possible,

et si ce n’est pas possible

d’avoir le courage de les assumer.

Nul n’est parfait,

et si on veut l’être,

c’est au prix de l’angoisse et de la servitude.

N’hésite pas à t ‘ouvrir à la nouveauté

la vie t’apprendra bien des choses.

Tes erreurs elles-mêmes t’instruiront.

Je te souhaite

de faire cette rencontre heureuse

que l’on fait avec soi-même,

quand le matin,

on ne peut supporter son image dans le miroir,

et que l’on se sent plein d’énergie et de joie.

j’espère pouvoir imaginer que chaque jour,

tu respires quelques bouffées de ce souffle

et que ton pas dans l’escalier est souple et léger.

Et le soir venu, je te souhaite

de réussir à te sourire dans le miroir

d’un air heureux et reconnaissant.

Je te souhaite

d’aimer et de savoir rire.

Ris avec les autres, ris de leur plaisanteries,

sans jamais faire de surenchère:

ton rire doit venir du dedans, venir de ton coeur.

Cultive ce don, qui ne doit pas rester cérébral!

Pour être vrai, le rire

doit s’emparer de ton être tout entier.

Je te souhaite

de l’amour.

De l’amour à donner et à recevoir.

L’amour est cette sensation de plenitude

qui vous submerge

lorsqu’on l’on se sent en harmonie

et étoitement lié à tout ce qui vit:

les hommes, les idées,

la musique, l’eau, le vent,

la vie…

Publié dans:Au jour le jour, Chats, Reveries |on 23 décembre, 2008 |2 Commentaires »

Du producteur au consommateur…

photohumourchat19.jpg

Publié dans:Chats |on 26 octobre, 2008 |2 Commentaires »

Au chaud…

photohumourchat23.jpg

Publié dans:Chats |on 26 octobre, 2008 |2 Commentaires »

Chat en extase…

photohumourchat22.jpg

Comment ne pas l’envier?

 

Publié dans:Chats |on 26 octobre, 2008 |8 Commentaires »

Un petit coin de paradis…

photohumourchat18.jpg

Publié dans:Chats |on 26 octobre, 2008 |1 Commentaire »

Chat au regard de feux

Chat au regard de feux dans Chats 1222460180_small

Publié dans:Chats |on 8 mai, 2008 |6 Commentaires »

Chat noir et blanc

Chat noir et blanc dans Chats 01_mini

Publié dans:Chats |on 8 mai, 2008 |4 Commentaires »

Le chat (2) (Baudelaire)

dsc002951.jpg

I

Dans ma cervelle se promène
Ainsi qu’en son appartement,
Un beau chat, fort, doux et charmant.
Quand il miaule, on l’entend à peine,

Tant son timbre est tendre et discret ;
Mais que sa voix s’apaise ou gronde,
Elle est toujours riche et profonde.
C’est là son charme et son secret.
Cette voix, qui perle et qui filtre
Dans mon fonds le plus ténébreux,
Me remplit comme un vers nombreux
Et me réjouit comme un philtre.

Elle endort les plus cruels maux
Et contient toutes les extases ;
Pour dire les plus longues phrases,
Elle n’a pas besoin de mots.

Non, il n’est pas d’archet qui morde
Sur mon coeur, parfait instrument,
Et fasse plus royalement
Chanter sa plus vibrante corde,

Que ta voix, chat mystérieux,
Chat séraphique, chat étrange,
En qui tout est, comme en un ange,
Aussi subtil qu’harmonieux !

II

De sa fourrure blonde et brune
Sort un parfum si doux, qu’un soir
J’en fus embaumé, pour l’avoir
Caressée une fois, rien qu’une.

C’est l’esprit familier du lieu ;
Il juge, il préside, il inspire
Toutes choses dans son empire ;
Peut-être est-il fée, est-il dieu ?

Quand mes yeux, vers ce chat que j’aime
Tirés comme par un aimant
Se retournent docilement
Et que je regarde en moi-même

Je vois avec étonnement
Le feu de ses prunelles pâles,
Clairs fanaux, vivantes opales,
Qui me contemplent fixement.

Publié dans:Charles Baudelaire, Chats |on 8 mai, 2008 |2 Commentaires »

Le chat (1) (Baudelaire)

dsc00296.jpg

Viens, mon beau chat, sur mon coeur amoureux ;
Retiens les griffes de ta patte,
Et laisse-moi plonger dans tes beaux yeux,
Mêlés de métal et d’agate.

Lorsque mes doigts caressent à loisir
Ta tête et ton dos élastique,
Et que ma main s’enivre du plaisir
De palper ton corps électrique,

Je vois ma femme en esprit. Son regard,
Comme le tien, aimable bête
Profond et froid, coupe et fend comme un dard,
Et, des pieds jusques à la tête,
Un air subtil, un dangereux parfum
Nagent autour de son corps brun.

Publié dans:Charles Baudelaire, Chats |on 8 mai, 2008 |2 Commentaires »
12

Mon passe-temps ... la poésie |
cornillonchristophe |
Les Livres de Loïc ! |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Franck Bellucci
| Les maux du coeur
| Mes mots...