La solitude

La solitude est nécessaire, saine pour l’esprit, et l’âme.

Elle permet de se retrouver, de se remettre en question et d’avancer plus vite parfois. Car parfois la vie nous fait tourner la tête et nous empêche de se poser les questions essentielles. On oublie de se les poser, et le temps passe si vite…

Toutefois je pense que cette solitude ne doit pas être un refuge, car au bout d’un moment la solitude peut devenir une vieille habitude,  elle ne doit pas s’installer.

On doit se tourner vers l’autre, bras ouverts, interagir, donner, recevoir l’autre. Car c’est cela l’amour et l’humanité, c’est entrer en résonance avec les autres êtres humains, mais aussi avec l’espace qui nous entoure… c’est cela VIVRE!

Publié dans : Reveries |le 26 janvier, 2009 |5 Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

5 Commentaires Commenter.

  1. le 26 janvier, 2009 à 15:49 adama écrit:

    C’est avec la joie que je mis à table pour vous écrire ces quelque lignes dans mon blog que nous les jeunes d’aujourd’hui appéle poeme ne peutpas voir dux fois le même dans une vie unpeu comme amour. Chaque est unique… Nous attndions que la nuit tombe et nous ferions des voeux sur Etoile filant.

  2. le 26 janvier, 2009 à 15:55 chefpetasse écrit:

    Tu peux aussi être seule tout en étant accompagnée tu sais Parfois il vaut mieux être seul seul qu’avoir plein de monde autour de soi et de toute façon être si seule.
    Mais tu as raison la solitude est bénéfique et nécessaire. Pas trop longtemps non plus mais après ce n’est qu’un question de caractère
    Bisous ma belle et à très bientôt

  3. le 26 janvier, 2009 à 16:04 epon écrit:

    merci de ton commentaire.
    Excellente journée à toi

    Bises

  4. le 28 janvier, 2009 à 6:54 jerome Brilleman écrit:

    Je trouve que tu as raison, quand la solitude devient une habitude et une amie on devient aigri, c’est le risque de la solitude: se fermer au monde et croire que son cœur est en pierre.
    Je suis aussi d’accord avec un commentaire plus haut, la pire des solitudes est celle que l’on ressent au milieu d’une foule ou de personnes qui se prétendent vos amis mais qui vous laissent seul car vous avez un ennui.

  5. le 1 février, 2009 à 20:07 anaska29 écrit:

    Beau texte est tellement vrai ! merci Epon

    Dernière publication sur Anaska à Coeur Ouvert : Sais tu que...

Laisser un commentaire

Mon passe-temps ... la poésie |
cornillonchristophe |
Les Livres de Loïc ! |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Franck Bellucci
| Les maux du coeur
| Mes mots...