Lever de soleil

Lever de soleil dans Nature lever_de_soleil

Lentement, le soleil s’éveille

Et s’étire dans le ciel,

Il répand ses écailles d’or

Qui se mèlent à la brume.

L’ ombre se dissout

De plus en plus floue

Pour fuir cet assaut

De filaments de lumière

De l’astre solaire.

Les reflets des rayons fusent

Enflammant tout l’horizon

Sublimant le miroir des cieux.

Tapissant une fresque colorée

de rose, de violet surnaturels

Telle une peinture enchantée

De la vie qui nait, bien réelle.

Publié dans : Nature |le 22 avril, 2008 |5 Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

5 Commentaires Commenter.

  1. le 22 avril, 2008 à 13:34 chefpetasse écrit:

    j’aime ces couleurs du soleil couchant sur l’eau ces tons chauds qui n’en finessent pas de s’étirer jusqu’à la fin du jour pour donner naissance à un autre moment

    c’est bien continue comme ça
    amicalement

  2. le 20 septembre, 2012 à 14:10 doriane écrit:

    c’est très beau j’aime bien les couleurs j’ai repris un extrait et c’étais parfait merci

    sincère salutation distinguée

  3. le 15 mai, 2016 à 13:12 Hisogon écrit:

    Hey,

    ton poème est magnifique… un vrai coup de coeur. J’aimerai présenter ton écrit sur un devoir de français mais je ne vois pas l’auteur.. Quelqu’un pourrait-il m’aider s’il vous plaît ?

  4. le 10 juin, 2016 à 9:07 Angélie écrit:

    Bonjour, se serais pour savoir si je peux mettre ta poésie « Lever de soleil » dans un livre que j’écris, à condition bien sûr que je mette la référence de ton site en bas de la page, enfin si tu veux. au moment de le publier je pourrais t’envoyer les références du livre. Merci de me répondre assez vite s’il te plaît, cordialement.

Laisser un commentaire

Mon passe-temps ... la poésie |
cornillonchristophe |
Les Livres de Loïc ! |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Franck Bellucci
| Les maux du coeur
| Mes mots...