Je t’aime

montagne.jpg

Les montagnes ne seront pas assez hautes,

Le ciel ne sera jamais assez gris,

L’eau ne ruissellera jamais assez longtemps,

Pour que je mesure, combien je t’aime.

L’histoire a fait de l’homme, le dépositaire du monde,

Des millions d’enfants font des rondes,

Des milliards d’animaux sillonnent une terre féconde,

 Deux êtres s’aiment sur une longueur d’onde.

Les dieux ont façonné le plus beau moyen de communiquer,

Les déesses ont enfanté la plus belle de leur consoeur,

Les martyres ont eu les mots pour avouer,

Que l’amour sera toujours plus fort que la douleur.

K.Hugo

14/02/07

Publié dans : Amour |le 15 février, 2008 |3 Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

3 Commentaires Commenter.

  1. le 15 février, 2008 à 22:42 emergenceducoeur écrit:

    Beaucoup d’émotions en lisant ce poème…
    Tu as su dire en tes mots l’importance que l’on doit accorder à l’amour…Il est plus fort que tout….
    Merci à toi pour le partage et continues ainsi….

  2. le 15 février, 2008 à 22:49 epon écrit:

    Je précise que ce poème n’est pas de moi, mais de K.Hugo.
    Merci de tous tes compliments, ça me fait très plaisir, et m’encourage à continuer.

  3. le 22 août, 2008 à 1:02 Nath écrit:

    Bravo ! j’aime beaucoup ce poème,il me touche.
    Je reviens bientôt
    amicalement

    Nath

    Dernière publication sur Si c'est ailleurs ,c'est ici. : la vie c'est ...

Laisser un commentaire

Mon passe-temps ... la poésie |
cornillonchristophe |
Les Livres de Loïc ! |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Franck Bellucci
| Les maux du coeur
| Mes mots...