Silence

Silence dans Douleur 58235

Les notes de mon cœur ne vibrent plus…

Je suis devenue sourde aux sons

Des âmes qui, toutes nues,

Viennent à moi, puis s’en vont…

Je reste à l’affût dans l’attente vaine

Obsédante et angoissante que les chaînes

Celles qui me serrent à la gorge

Qui m’étranglent et peu à peu m’égorgent

Qu’elles se cassent, se rompent!

Qu’elles cèdent!

Ou bien qu’elles m’achèvent!

26/10/06

 

Publié dans : Douleur |le 30 janvier, 2008 |2 Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

2 Commentaires Commenter.

  1. le 27 juin, 2008 à 14:24 chacha écrit:

    Wow c’Est vraiment profond… cela ma vraiment marqué…
    Bravo!
    ;)

  2. le 27 mars, 2009 à 13:26 camille écrit:

    Bonjour tes poèmes sont si triste mais si bien ecrit alors je te felicite pour ces poèmes.

    PS:Ma mère me disais toujours « souris à la vie et la vie te sourira »
    Je n’ai jamais compris a quoi cela servait de sourire à la vie mais peut etre le sais-tu? a bientot !!

Laisser un commentaire

Mon passe-temps ... la poésie |
cornillonchristophe |
Les Livres de Loïc ! |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Franck Bellucci
| Les maux du coeur
| Mes mots...